Rien ne me prédestinait à l’origine à devenir Praticien en Hypnose : après un cursus économique je me dirige rapidement vers la comptabilité où j’y reste pendant neuf années. Au cours de ces neufs ans je passe par bien des émotions : certaines agréables, d’autres plus dérangeantes. Stress intensif, crises d’angoisses, perte de poids, J’accepte tout ce que l’on me demande sans poser mes limites.

Jusqu’au jour ou le corps devient le plus fort et où je choisis d’écouter ses messages. Je l’écoute, me questionne sur mes valeurs et sur ce qui compte pour moi. La réponse est évidente ; un environnement sain, de la bienveillance et un coeur de métier ou l’Humain est au centre des préoccupations.

Je prends conscience qu’il n’est pas normal que des personnes souffrent à leur travail et dans leur vie et je veux désormais tout mettre en oeuvre pour aider les gens à aller mieux. 

Je me souviens de cette hypnose qui m’avait aidé et je choisis d’y recourir de nouveau pour aller mieux. Je me sens dans mon élément, je travaille sur moi et je décide d’acquérir des connaissances dans ce milieu pour me rapprocher d’un moi plus vrai et plus authentique.

 

Dès lors, sur chacun de mes temps de congés je choisis de me former à l’ARCHE. Dès les premières secondes, il apparaît évident que j’ai ici trouvé ma voie. Je réalise que j’aime accompagner les personnes, que chaque individu est unique, est beau et a son histoire. Dès lors toute idée de jugement est balayée. Je comprends alors que si j’étais si mal c’est en réalité car j’étais  profondément séparé de mes valeurs propres et de ces choses qui comptent tant pour moi.

Lors d’une séance d’hypnose, rien d’autre ne compte que la personne qui vient s’asseoir. Cette personne devient la plus importante du monde et mérite toute l’attention du monde à ce moment précis. Il s’agit de construire un espace pour elle, avec elle et à son rythme. La voir aller mieux, l’écouter, la sentir se libérer : il n’y a pas de plus beau cadeau au monde.

Alors fort de cette passion j’ai décidé en septembre 2019 d’entamer une reconversion professionnelle et de me lancer dans l’hypnose ericksonienne. J’accompagne désormais chaque jour des personnes à travers l’hypnose et ce cadeau m’est aussi infiniment précieux qu’il est utile à mes clients.

C’est donc vers un Praticien en Hypnose Ericksonienne humain que vous vous dirigez, et pour qui seule compte votre expérience et votre chemin vers un aller mieux.  

Mon parcours

J’ai choisi de me former à l’ARCHE (Académie de Recherche et de Connaissances en Hypnose Ericksonienne) depuis 2020. Cette école a l’avantage d’être dirigée par Kévin FINEL qui est une sommité dans le domaine de l’hypnose.

Kévin FINEL présente des cabinets publics ou il explique ce qu’est l’hypnose. Ses vidéos aident beaucoup de personnes et sont disponibles sur Youtube. 

L’ARCHE est la seule école de France à posséder un centre de recherche. Concrètement il s’agit de chercheurs et scientifiques qui rapprochent la pratique de l’hypnose et les fonctionnements du corps humain. Les cours proposés découlent de ces analyses, couplées à la pratique de Milton Erickson.

Concrètement : cette école ne propose pas n’importe quoi. Certains articles universitaires proposés par ce centre de recherche sont d’ailleurs publiés dans des journaux scientifiques à l’international.

La possibilité de suivre des formations sur les neurosciences et la psychopathologie me semble également primordiale : l’hypnose est belle, mais elle s’apprend et il ne faut pas négliger ses à côtés indispensables.

Diplômes et études :

Technicien en Hypnose Ericksonienne, ARCHE : juillet 2020,

Praticien en Hypnose Ericksonienne, ARCHE : janvier 2021

formation  Hypnoclown, ARCHE : mars 2021

formation séances d’hypnose à distance. Kévin Finel – Aurélie JANOT: mars 2021

formation hypnose conversationnelle, ARCHE : mars 2022

formation analyse de la gestuelle corporelle, Yanice GAUZELIN : mai 2022

formation neuroscience, ARCHE : en cours

formation psychopathologie, ARCHE : en cours

A côtés notables :

Plateforme d’autohypnose Psychonaute, Kévin Finel (ARCHE) : il s’agit d’une plateforme d’autohypnose. Suivi depuis 2020

Network : il s’agit d’une plateforme où chaque semaine les professeurs de différentes écoles échangent sur des pratiques diverses en hypnose. Il s’agit d’une mine d’or en terme d’apprentissage. : depuis septembre 2020

Octobre 2023 : Adhésion au Syndicat Des Métiers de l’Hypnose (SDMH) qui promeut l’activité et l’écologie du métier d’accompagnant à travers l’hypnose.

Bon à savoir :  Pour l’heure aucun diplôme d’hypnose n’est reconnu par l’Etat. Cela signifie que vous pouvez rencontrer un Praticien en Hypnose qui s’est formé en 24h00 sur internet, voire pire. Il causera alors probablement plus de dégâts qu’il ne vous aidera. Il me semble important lors du choix de son Praticien, de bien savoir s’il s’est formé à une école reconnue « sérieuse ». L’adhésion au SDMH représente également un premier pas vers un gage de sérieux de l’accompagnant..

l’accompagnement étudiant

Le mal-être étudiant est une réalité bien présente. A l’heure où l’inflation augmente et où la pression tant financière que mentale touche particulièrement les étudiants, il me paraît important d’accompagner ces derniers. Pression familiale, inquiétudes quant à l’avenir, gestion des émotions et du stress, les émotions peuvent être très difficiles à vivre pour ces derniers.

Aussi il me paraît important de partager les connaissances simples en terme d’apprentissage de régulation émotionnelle. J’interviens donc dans des lycées pour offrir cette aide aux étudiants, aide que j’aurai aimé trouver lorsque j’étais sur les bancs de l’école il y a moins de dix ans et qui est probablement encore plus importante aujourd’hui. 

Apprivoiser ses émotions, partir à leur rencontre, jouer avec, les mettre à distance, les convoquer sur demande. Tout cela est simple et possible, il suffit juste de savoir comment faire.

Je reçois également en séance les étudiants pour les aider dans leur problèmes quotidiens et face aux difficultés qu’ils rencontrent.